11/06/2012

0 Bien vu mal vu


Cette image représente plusieurs champigons multicolores et translucides, à tels points qu'ils font indéniablement songer à des méduses, sur un fond noir. Cette image se caractérise bien sûr par la couleur psychédélique des champignons qui mélange bleus, roses, orange et verts fluorescents. C'est un peu comme si les propriétés psychotres de ces champignons que l'on suppose hallucinogènes étaient visibles sur leur apparence.  Cette image esthétique et originale illustre le court mais très bon et percutant poème "Bien vu mal vu" du non moins original et percutant Marginal Magnifique qui met ici en exergue le manque de logique de la société : les drogues et psychotropes sont interdits alors que d’autres trucs bien pires ou avilissants sont autorisés, voire même érigés en valeurs ! Le Marginal Magnifique pense bien évidemment ici à sa bête noire, le travail, qui pour lui peut tuer, est dégradant souvent, mais bien vu, considéré et même encouragé. Encore une fois Le Marginal Magnifique dénonce de façon salavatrice les aberrations d'une société hypocrite.
   

C'est très mal vu de se droguer
Mauvais pour la santé
Mieux vaut se la tuer
Dans un travail dégueulasse
Pour un salaire de misère
Afin d'acheter toutes sortes de merdes
Dont on n'a aucune utilité

Face à tant de logique
Il ne nous reste qu'à
Sniffer de l'éther en quantité
Avaler des psilocybes en pagaille
Se bourrer de mescaline jusqu'à satiété
Le tout arrosé de vin rouge à foison
Pour digérer 


N'oubliez pas de commenter ce poème et de le partager en utilisant les boutons ci-dessous !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire