29/11/2014

30 Mon rêve familier


Cette image est une photo sur laquelle on distingue au premier plan sur la droite une cabane de bois. Elle repose sur un magnifique et luxuriant lit d'herbe vert tendre et s'inscrit dans un paysage verdoyant, emaille de plusieurs sapins. au loin s'elevent des montagnes sombres que surplombe un ciel nuageux mais neanmoins lumineux. Sur la cabane, qui consititue le principal centre d'interet de ka photo, on peut lire en frontispice les desormais celebres trois lettres LMM qui sont les initiales du nom moins celebre poete Le Marginal Magnifique. Cette cabane de bois parait vetuste et simple et ne jure pas au milieu de la nature environnante bien qu'elle soit la seule trace humaine dans ce paysage naturel et preserve. Cette tres jolie photo accompagne le poeme "Mon reve familier" du Marginal Magnifique qui y exprime avec lyrisme et humour son desir de mener une existence simple et authentique dans la nature, loin de la grisaille et des contraintes de la ville et meme des femme, preferant a leur contact celui des animaux plus honnetes, loyaux et fideles. Magnifique poeme encore du Marginal magnifique !


Je rêve souvent d'une vie bucolique
Dire fuck aux villes machiavéliques
Soudainement tout plaquer m'exiler
Pour exister peinard à la campagne
Dans une royale cahute de sauvage
Vêtu comme un plouc rien à foutre

Je rêve souvent d'une vie bucolique
Communier avec la nature idyllique
Couler un bronze dans les buissons
Me détendre à poil dans les rivières
Et sous l'eau des cascades limpides
Rafraîchir les moiteurs de mon front

Je rêve souvent d'une vie bucolique
Retrouver mes racines authentiques
Au son pur des veaux qui vagissent
Oublier les filles et leur triste vagin
Préférer l'amitié de canards et d'oies
Et vivre heureux sans caler de doigts


N'oubliez pas de commenter ce poème et de le partager en utilisant les boutons ci-dessous !