12/08/2016

14 Enjoy your fucking life

 
Cette image tres coloree montre une sihlouette noire qui se detache au centre sur un fond ou explosent litteralement les couleurs qui se melangent a la maniere de giclees de peinturre. La silhouette est celle d'un homme qui leve les bras et plie les genoux en une position qui ressemble a celle adoptee lors d'un saut. On distingue nettement en blanc sur le buste de cette silhouette noire les lettres LMM inscrites verticalement et qui sont les initiales desormais connues mondialement du poete Le Marginal Magnifique. Cette image donne une impression de dynanisme et d'instant fige puisque tous ses elements sont comme photographies sur le vif et saisis en action : la peinture qui gicle, l'homme qui saute en son centre. Elle degage donc une grande impression de vie et de joie et est particulierement bien choisie pour illustrer le nouveau poeme genial du Marginal Magnifique qui s'intitule "Enjoy your fucking life", dans lequel l'immense poete exprime son desir de presser la vie comme un citron, son envie de profiter du temps court qui nous est imparti pour tout connaître en une soif illimitee et inalterable, quitte a s'epuiser sans dormir. Un poeme qui est un hymne a la vie et a la connaissance ! Genial.


Je désire visiter toutes les expositions
Pique-niquer dans toutes les positions
M'envoyer tous les films d'exploitation
M'ébaudir avec le singe-rat de Sumatra
Lire tous les livres même le Kamasutra
Qui veut borner ma liberté m'insultera

Inenvisageable d'être un robot téléguidé
Mon poitrail c'est la vallée des orchidées
Et ma volonté le sabre de Beatrix Kiddo
Une fois mort j'aurai le temps de dormir
Frénésie d'épuiser les heures de les tarir
Même à l'aurore je refuse de m'accalmir


N'oubliez pas de commenter ce poème et de le partager en utilisant les boutons ci-dessous !