01/04/2014

72 Pinder


cette image represente un chapiteau de cirque classique, plus precisement celui du cirque Pinder. La toile ciree du chapiteau arbore les couleurs associees traditionnellement au cirque, c'est a dire le jaune dore et le rouge. Quelques arbres sont plantes devant le chapiteau et l'on distinque a gauche de m'image plusieurs personnes qui semblent faire la queue pour penetrer a l'interieur. trois drapeaux flottent aux sommets de piliers qui emergent de la toile et se detachent sur le ciel obscur, d'un noir profond que pas une etoile ne constelle. Une guirlande lumineuse brille egalement au-dessus du chapiteau. Il faut remarquer qu'a la place du nom de Pinder inscrit sur le devant du chapiteau, l'on peut voir marque "LA VIE". Il s'agit d'un subtil detournement du Marginal Magnifique qui a retouche l'image pour la personnaliser et qu'elle illustre son tout nouveau et brillant poeme "Pinder". Dans celui-ci le grand poete compare avec humour et cynisme la vie a un cirque pour son manque de coherence, son absence de but et la vanite des occupations de l'homme. Ce poeme questionne donc le sens de la vie, s'interroge sur la place de tout un chacun ici-bas. Encore un immense poeme riche de sens du Marginal Magnifique !


On se demande parfois pourquoi vit-on
Est-on sur Terre pour acheter du Vuiton
Pour tringler vite quelques filles de l'est
Ou pour crever dans des salles de fitness

On se tortille grotesquement dans la vie
Frétillant comme poisson hors de l'eau
Le monde pourtant ne manque pas d'air
Ce merdier ressemble au cirque Pinder 


N'oubliez pas de commenter ce poème et de le partager en utilisant les boutons ci-dessous !