21/06/2012

10 Le masque




Je suis arrivé pour la journée de formation
On a eu droit au traditionnel tour de table
Se présenter expliquer pourquoi on est là
J'ai dû vendre mon âme une fois de plus

Mais est-ce que je pouvais vraiment dire
J'en ai rien à branler de ces conneries
Je suis là pour éviter une journée de boulot

Je me suis attablé aux ordis à côté de ma collègue
Elle m'a parlé du réseau et des applications
Je la regardais en acquiesçant avec entrain
J'ai dû vendre mon âme une fois de plus

Mais est-ce que je pouvais vraiment dire
Je ne sais pas si on te l'a déjà dit
Tu m'as l'air d'une belle suceuse

Pfff pas facile de porter le masque 


N'oubliez pas de commenter ce poème et de le partager en utilisant les boutons ci-dessous !

10 commentaires:

  1. Réponses
    1. Joli commentaire très concis et qui semble en dire beaucoup, mais le problème est que son sens est trop implicite pour moi :-)

      Supprimer
  2. Je pense qu'on porte tous des masques, selon les moments et les circonstances de la vie que ce soit par intérêt, pudeur, fierté ou encore amour propre, par rapport aux autres. Une manière de se protéger en ne se dévoilant pas, on est tous un peu, beaucoup comédien et ce poème en est un exemple car on a tous fait semblant un jour d'être intéressé alors qu'on n'en avait rien à faire. Bonne soirée monsieur Le Marginal Magnifique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans hypocrisie, il n'y aurait sans doute pas de société, mais le masque social est parfois épuisant à porter...

      Bonne soirée.

      Supprimer
  3. Il faut toujours se méfier des apparences que ce soit dans le boulot ou dans son entourage. Joss the Boss l'a compris depuis longtemps et n'accorde pas facilement sa confiance. Un grand salut.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On dit effectivement que les apparences sont trompeuses : ce n'est pas vraiment le sujet du poème, puis en plus ce n'est pas une règle à cent pour cent fiable. Je pense au contraire que l'apparence et ses détails sont souvent révélateurs de beaucoup de choses, notamment du mode de vie...

      Supprimer
  4. Il est parfois plus facile de porter le masque que d'afficher ses sentiments. Mais on ne peut pas toujours faire violence à sa nature sous peine d'être mal et il faut aussi se laisser être ce qu'on est sinon on a plus de personnalité. Bonne journée de la part de Tess.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as bien résumé le fond du problème. Bonne journée.

      Supprimer
  5. La société est un grand carnaval. On s'habitue, on joue le jeu, on se crée même une seconde nature et puis après on se retrouve avec délice avec soi-même. Salut Le Magnifique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La société nous rend vils et calculateurs, comme je le dis dans "Crazy Horse".

      A bientôt.

      Supprimer