28/08/2012

22 Star


Cette image représente une étoile du Walk of Fame, qui se trouve sur Hollywood Boulevard entre Gower Street et la Brea Avenue et sur Vine Street entre Yucca Street et Sunset Boulevard.  Chaque star se voit dédier une dalle carrée d'environ 80 cm de côté insérée dans le trottoir. Fabriquée dans un matériau à base de ciment imitant le marbre, chaque dalle présente, sur fond anthracite, une étoile rose à cinq branches au contour en laiton gravée du nom de la célébrité. Sous cette inscription, un emblème, lui aussi en laiton rappelle la catégorie dans laquelle la star s'est distinguée. ici l'emblème est celui consacré au cinéma. En lieu et place du nom de star on peut lire "Le Marginal Magnifique". Cette photographie détournée par le celebre poete "Le Marginal Magnifique" illustre le poème intitulé "Star" dans lequel le grand poèye affirme successivement qu'il ne sera un enfant star du cinema comme Macaulay culkin, ni une pop star comme Britney Spears, ni une rock star comme Anthony Kiedis chanteur et leader du groupe de rock "Red Hot Chili Peppers", ni, pour finir, une star du X, une porn star, comme Christopher Clark, célèbre hardeur à la carrière internationale. A chaque fois, Le Marginal Magnifique donne une bonne raison pour laquelle il ne peut pas être une star dans le domaine cité, avant de conclure qu'être une star lui est comlpètement égal du moment qu'il fait sa vie tranquille dans son coin. Ce poème est donc un énorme pied de nez au show bizness dans la continuité de l'image détournée de main de maître par Le Marginal Magnifique qui n'oublie de traiter toutes ces stars de guignols, montrant de ce fait qu'il n'est nullement impressionné.


Ok je ne serai pas un enfant star
Comme Macaulay Culkin
J'ai passé l'âge depuis belle lurette

Ok je ne serai pas une pop star
Comme Britney Spears
Je chante comme une casserole

Ok je ne serai pas une rock star
Comme Anthony Kiedis
Rien à foutre je n'aime pas le rock

Ok je ne serai pas une porn star
Comme Christopher Clark
Pas besoin d'être le roi des queutards

Ok je ne serai peut-être pas une star
Comme tous les guignols du show-biz
Mais je serai un marginal peinard 


N'oubliez pas de commenter ce poème et de le partager en utilisant les boutons ci-dessous !

22 commentaires:

  1. Bonjour
    L'anonymat, voilà ce qui me convient. Tranquille et surtout invisible. Je ne suis pas une sauvage mais que je l'aime ma tranquilité.
    Bonne journée
    Marie-Pierre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour vivre heureux vivons cachés, c'est pas ça ? Pas besoin de se mettre en avant, ni d'afficher une fausse humilité, essayons simplement d'être vrais !

      Bonne journée.

      Supprimer
  2. Attendez que votre poésie soit reconnue, vous allez voir si vous n' aurez pas vos fans! 9a commence, la preuve, j' en suis une!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Oh des fans... Du moment que c'est fun et intègre à l'écriture et à la lecture...

      A bientôt.

      Supprimer
  3. Car souvent la célébrité éloigne de l'essentiel,oh certes l'aisance financière n'est négligeable,mais pourtant la solitude n'est jamais loin,en une prison dorée l'étoile s'éteind à petit feu,
    la solitude,me vient la mélodie et la voix de Ferré,la solitude ......!!,
    tes mots eux,ta poésie ,ont une fois encore touché le but,fait tilt !!,
    salut à toi et bonne après-midi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Beaucoup d'artifices sans tout ça, comme tu le dis, on ne touche pas l'essentiel...

      Merci pour ton commentaire, à bientôt, bonne soirée.

      Supprimer
  4. Tu es sûrement la star de quelqu´un :-)
    Bonne soirée, bisous Ismeralda

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, c'est ce qui compte ! et encore...

      Bonne soirée.

      Supprimer
  5. Un petit poème concis, efficace et drôle, la marque de fabrique du Marginal ! J'ai l'impression que la célébrité vous travaille, ce n'est pas la première fois que vous abordez ce thème. Et c'est vrai que c'est un peu un scandale que vos vers ne soient pas enseignés dans les écoles et que vous ne couliez pas vos jours en Floride dans une piscine géante entouré de deux playmates. Moi-même, je me dis parfois que j'aurais aimé avoir la vie de Pete Doherty, Lindsay Lohan, Paris Hilton ou Jean-Luc Reichmann... Comme vous l'avez déjà écrit quelque part, la société nous formate à vouloir devenir des stars, c'est normal de se projeter, c'est l'aboutissement naturel du talent. Et c'est vrai que cette étoile "Le Marginal Magnifique" aurait de la gueule ! Mais bon, la chute du poème est si appropriée et si éloquente qu'il est inutile d'y ajouter quoi que ce soit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce commentaire, encore une fois si pertinent :-).

      Qu'est-ce que vous voulez que je vous dise, cher Laconique, c'est dans l'ombre que Le Marginal Magnifique peut donner toute la mesure de son éclat !

      Deux playmates, pourquoi deux ? Voyons, ne soyons pas petits joueurs, cher Laconique : deux, c'est même pas mon petit déjeuner ! Puis, vu que je vous inviterais dans la piscine, avec un queutard comme vous il faudrait convoquer au minimum toute la brigade de Hugh Hefner ! Mais c'est oublié que je suis trop sauvage pour supporter bien longtemps ces conneries...

      Je ne rêve pas du tout d'être une star, cher Laconique, elles n'exercent aucune fascination sur moi, et, si j'en avais certaines en face, je les traiterais avec mépris, vu que certains clodos que je croise dans la rue sont plus estimables.

      L'étoile est dans mon coeur Laconique, cela suffit, relisez donc "Roi sans couronne" pour vous en convaincre !

      A bientôt.

      Supprimer
  6. Comme dit Ismeralda,être la star de ses amours,est bien l'essentiel,
    salut à toi et bonne fin d'après-midi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peu important l'image donnée... Bonne soirée !

      Supprimer
  7. Vous êtes un star de l'écriture. Vous n'êtes pas tous ces autres, vous êtes vous être humain unique avec votre personnalité complexe et en ce qui vous concerne le talent de l'écriture. On approuve ou non mais on vous lit avec plaisir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci, mais, comme je l'ai écrit, star ou pas du moment qu'on est peinard...

      Le but n'est pas d'approuver, je ne fais pas de dissertations à thèse : comme vous l'avez compris, l'essentiel est que ce soit fun ou du moins que ça se lise tranquillement, avec plaisir, même si parfois j'aborde quelques sujets polémiques, qui peuvent peut-être amener à se poser des questions.

      A bientôt.

      Supprimer
  8. Comme moi, vous avez tout compris, l'essentiel c'est d'être bien et vous l'avez écrit comme une star. Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Star ou pas star l'essentiel est aussi d'être soi et de faire son bout de chemin avec panache.

      A bientôt.

      Supprimer
  9. Nul à chier, bouffon !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh que c'est sympa comme commentaire ! Et intelligent ! Et courageux en mode anonyme ! Je te remercie pour cet avis constructif, argumenté et pertinent, qui te grandit.

      À bientôt.

      Supprimer
  10. Réponses
    1. Je te remercie d'avoir perdu un peu du tien en me lisant.

      Bonne journée, à bientôt.

      Supprimer
  11. Savez-vous Anonyme, que la seule personne que vous dévalorisez par votre commentaire (si on peut l'appeler ainsi ) éponyme du dessus, c'est vous- même. Si vous n'aimez pas, vous avez le choix entre l'indifférence pour vous éviter toute perte de temps ou vous exprimer mais pourquoi hargne et insulte ? C'est de la méchanceté gratuite et stupide et toute mon admiration et mon respect vont au Marginal qui, non seulement ne vous a pas censuré mais s'est donné la peine de vous répondre. Mais sans doute , hormis cracher du venin n'aviez- vous rien à dire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai rien à ajouter, Lili, si ce n'est que vous-même perdez votre talent à répondre à ce sinistre individu guidé uniquement par la méchanceté gratuite.

      Supprimer