01/01/2014

70 Albator

 
L'image montre le celebre corsaire de l'uespace Albator, Harlock en version originale, personnage de fiction cree par Leiji Matsumoto en 1969 dans le manga Dai-kaizok Harlock. ALbator apparaitra aussi dans differents dessins animes qui assureront sa renommee en France. Sur l'image, il est fidele a lui meme et reconnaissable entre tous : œil droit masque par un bandeau et cicatrice barrant soon visage de part en part en diagonale. Ses longs cheveux chatains qui flottent au vent occultent une partie de son visage. Il porte sa cape noir au col rouge, avec une tete de mort a l'endroit ou elle se ferme sur le potrail. albator est represent tenant la roue qui sert de gouvernail, sa main gauche serrrant fermement une des poignees de cette roue. Derriere lui flotte le fameux drapeau pirate a tete de mort, ici troue. Pour ce qui est de la personnalite, Albator est determine implacable et semble sans pitie mais sa vie est dictee par un code d'honneur, ce qui fait qu'il fait souvent preuve de compassion. C'est un etre intelligent, idealiste, cultive et courageux. Son sens logique, sa bravoure et son esprit pratique font de lui un capitaine respecte par ses hommes d'equipage et craint par ses ennemis. Il apparait nettement comme l'archetype du heros romantique, un chevalier se battant pour faire respecter ses convictions et sauver des causes perdues. Les qualites du personnage determinent le choix du Marginal Magnifique de le mettre a l'honneur dans un de ses fameux poemes, allant meme jusqu'a attribuer le nom du corsaire de l'espace a ce nouveau poeme. Dans celui-ci, intitule donc "Albator", Le Marginal Magnifique se compare non sans justesse au celebre capitaine, pour son sens de l'honneur, mais aussi pour sa determination et sa volonte : Le Marginal Magnifique comme Albator tracent leur chemin, sans se soucier des oppressions et de l'adversite avec pour seules regles leurs principes et leur ideaux. Encore un grand poeme, qui, sous son aspect anecditique et amusant, contient un ideal de vie et de panache !!!


Vivre ça fatigue mais crever ça tue
Alors j'avance et je prends de l'âge
A défaut de prendre Delfynn Delage
Jour après jour tant bien que mal
Pour gouvernail ma queue de mâle

Parcours chaotique non habituel
Aucun besoin de faire des envieux
Encore moins de faire des os vieux
Croisement mi-homme mi-albatros
Sens de l'honneur comme Albator


N'oubliez pas de commenter ce poème et de le partager en utilisant les boutons ci-dessous !

70 commentaires:

  1. C' était mon préféré, je craquais complètement pour sa cicatrice! Bonne année à toi cher Marginal, continue d' avancer sans sombrer, les océans ont besoin de pirates tels que toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu m'étonnes ! Dans le genre bad boy au grand cœur on fait pas mieux...

      Je te souhaite moi aussi une heureuse année, riche en émotions et plaisirs de toutes natures !

      Supprimer
    2. Moi aussi mon préférée... la cicatrice, le vaisseau et les cheveux au vent, même si il les préférait un peu jeunette... je l'adorais.

      Supprimer
    3. Rien ne dit qu'Albator ne puisse pas être la proie consentante d'une cougar !

      Supprimer
  2. 2014 commence bien avec ce poème, cher Marginal ! Cet « Albator » se déguste comme un bon café : noir et serré ! En plus vous collez à l’actualité cinématographique, car je crois qu’il y a un « Albator 3 D » qui est sorti il y a peu de temps. C’est vrai qu’il a une bonne dégaine cet Albator, un peu romantique et mélancolique. C’était l’époque où les dessins animés avaient une âme, même si, pour ma part, je suis arrivé juste après, avec « Dragon Ball », « Cat’s Eyes », « Ulysse 31 », etc. Mais j’avais quand même une figurine Albator ! Et puis, pour un Albatros, un pirate comme vous, le rapprochement s’imposait de lui-même ! Par contre je ne connaissais pas Delfynn Delage, je l’avoue. Ma culture a des lacunes, mais si vous citez cette artiste, c’est qu’elle doit avoir beaucoup de talent, et je vais me pencher sans tarder sur sa filmographie pour voir de quoi il retourne.

    En tout cas votre poème exprime bien la complexité de la condition humaine. Jetés dans l’abîme du temps, nous n’avons que notre honneur pour nous guider (notre appendice aussi parfois). Du coup le seul destin qui s’offre à nous est un destin héroïque : ne pas faire de vieux os, mais garder le cap du vaisseau jusqu’au bout. C’est un beau message pour commencer l’année, même si je ne doute pas que la Providence vous accordera une longue vie, cher Marginal ! Et de toute façon, comme nous l’enseigne la sagesse orientale, « mieux vaut vivre un seul jour l’esprit ferme et déterminé que cent ans dans l’apathie et le manque d’énergie » !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, cher Laconique, toujours présent, fidèle au poste !

      Vous avez raison, il y a un "Albator" qui sort au cinéma, excellent d'ailleurs paraît-il. On ne vous apprend rien, à vous qui êtes fan de cinéma !

      "Albator", avec "Cat’s Eyes" et "Ulysse 31", fait partie de la génération de dessins animés un peu antérieure à celle que nous avons connue, on est arrivé sur la fin, du coup on connaît mais ça n'a pas bercé notre enfance comme un "DBZ" ou un "Chevaliers du Zodiaque". Pour ma part, je regardais "Albator" quand j'étais vraiment petit. Je suis d'ailleurs étonné que vous vous remémoriez "Ulysse 31" et "Cat's Eyes" comme plus récents et appartenant à la même époque que "Dragon Ball". Bon, en même temps, tout ça se tient dans un mouchoir de poche...

      En revanche, ce qui me surprend davantage, c'est que vous ne connaissiez pas Delfynn Delage !!! Je vous rassure, cher Laconique : comme je suppose qu'il existe parmi mes lecteurs quelques personnes innocentes, contrairement à vous qui feignez de l'être, j'ai inséré un lien sur le nom de cette "artiste", nom qui du coup est cliquable et renvoie à une petite notice informative que vous jugerez, j'en suis sûr, particulièrement intéressante et qui ne manquera pas de vous divertir.

      Allez, je vous dois bien ce petit plaisir, cher Laconique, vous qui avez si bien saisi l'âme du poème, qui, effectivement, sous son apparence simple et ludique, aborde des thèmes essentiels puisqu'ils touchent à "la complexité de la condition humaine" et au "destin".

      Je ne sais pas ce que le "Providence" m'"accordera" et à vous, cher Laconique, mais ce que je sais c'est que pour "garder le cap du vaisseau jusqu’au bout", en plus de cet "Albator", on peut compter sur le toujours très inspiré et empreint de sagesse orientale "Goût des lettres" !

      Supprimer
  3. Voilà un des héros de mes fils
    méritant bien que ce-jour tu fis
    références en vers pour remercier
    des rêves aux enfants donnés

    Bonne route Marginal
    amitiés Emma

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est un personnage culte, qui a bercé bien des enfances ! Bonne journée.

      Supprimer
  4. Avancer en héros de notre éternité,sans peurs et sans doutes,sûr de la force de l'amour,
    sans regrets davantage,sans se soucier du résultat de notre somme de jours,
    n'Est-ce point là le secret du bonheur ?,
    soyons l'Albator de notre existence,
    texte qui en dit tant en peu de mots,en toute franchise et honnêteté caractéristiques du Marginal,
    en 2014 comme en 2013 !!,
    très bonne après-midi à toi,
    quel parcours cinématographique cette Delfynn Delage !!.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connais malheureusement pas le "secret du bonheur", mais avancer avec droiture, "sans se soucier du résultat", "sans regrets", me semble une attitude noble en tout cas ! Et peut-être nous conduira-t-elle au bonheur, qui sait...

      Pour Delfynn Delage, je dois avouer que les titres de ses œuvres sont pour le moins évocateurs.

      Bonne soirée, à bientôt.

      Supprimer
  5. Voilà un bien lucide constat du temps qui passe confrontant l'homme au parcours, que les hasards heureux ou malheureux mais aussi sa volonté, ont tracé pour lui. Un poème concis mais qui en dit long sur la destinée humaine, cela entre sérieux et drôlerie, nostalgie désabusée et réalisme mordant avec en bonus l'allusion à Albator, super star qui crée l'illusion de l'héroïsme dans l'affrontement avec l'espace temps et qui donne sa légèreté au thème. Un original cru pour célébrer la fin d'une année et le début d'une autre ! Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est un poème qui peut sembler un peu puéril, mais qui en fait est empreint de plus de maturité que peut le laisser supposer la référence à Albator, référence d'ailleurs qui appelle à la nostalgie toute une génération et du coup permet de s'interroger sur le temps qui passe, sur le parcours de chacun.

      Merci pour le commentaire. Bonne soirée.

      Supprimer
  6. Et toi qui viens me titiller quand j'évoque ton sgueg ! Ah, ah, ah, ! Bonne Année.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Évoque donc mon sgueg, invoque-le tel un Dieu même ! N'oublie pas que je suis le Priape Magnifique !

      Bonne année à toi et à bientôt pour de nouvelles aventures virtuelles.

      Supprimer
  7. Joss the boss se revendique mâle dans toute sa puissance. Alors Le Marginal trinquons ensemble à cette nouvelle année et à notre magnificence. Bonne année.

    RépondreSupprimer
  8. J'espère que votre honneur vous guide plus que votre queue de mâle. pour l' image de marque. Mais j'adore pour le côté fun et imaginatif pour Albator.. Meilleurs voeux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Justement j'ai écrit un poème il y a maintenant un moment qui s'intitule "Image de marque"...

      Pour la "queue de mâle", c'est surtout une figure de style (une synecdoque je pense, mais je serais curieux d'avoir l'avis des lecteurs) pour désigner la virilité et les qualités qu'on lui attribue généralement comme le courage, la force de caractère, etc... Elle désigne aussi l'instinct, lequel, je vous laisse seul juge.

      Merci pour le commentaire, bonne année et à bientôt.

      Supprimer
  9. Albator! Que de souvenirs...plus du gout de mon frère mais je connais sa quête et ne suis nullement étonnée de lire son nom à côté du tien. Toi l'aventurier magnifique et marginal...on croirait lire le commentaire d'une fan de toi... C'est dingue...je te suis à travers l'univrrs, ton univers...bisou, c.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Albator est pourtant un personnage romantique à même de plaire aussi au public féminin. Normal avec ce poème qu'on ait l'impression de "lire le commentaire d'une fan de moi" puisque c'est moi qui l'ai écrit et que je suis mon propre fan !

      Merci pour ton commentaire, à bientôt.

      Supprimer
  10. La référence au sexe en tant que gouvernail donne tout son sens au mot virilité. Et ce poème dévoilerait-il un homme dans toute sa force et sa puissance et qui le revendique ? Je crois que oui ce qui n'empêche pas d'avoir sa notion de l'honneur, n'est-ce pas mystérieux Marginal ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De l'"honneur", oui, même avec le braquemart pour "gouvernail" !

      Supprimer
  11. NOn, je parlais de mon commentaire quand j'écris :"Toi l'aventurier magnifique et marginal..." une vraie groupie cette Charlotte ! bisou, J'ai commencé un autre roman...du pain sur la planche mais tellement de palisir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, je n'avais pas bien compris ! Je sais que c'est ton truc l'écriture, une passion, tu as ça en toi, c'est comme ça : bon courage pour ton nouveau projet.

      Supprimer
  12. Un Albator des temps modernes. De toute façon on voyage tous dans l'espace temps, à chacun sa route avec ses codes et ses valeurs .
    Un grand salut de Tess avec plein de bonnes choses pour 2014.

    RépondreSupprimer
  13. Toi que je ne connais pas... continuellement coule le temps, hardiment nous avançons et heureusement rêvons encore avec le bel Albator dont inconditionnellement je suis.
    Salut Marginal Magnifique et bonne année.

    RépondreSupprimer
  14. Le temps passe et j'ai la positive attitude, je suis comme le vin de qualité je me bonifie, je m'améliore, plus de puissance, de savoir-faire, cuirasse et rideau de fer, ça se travaille tout ça. En attendant boulot à 9 heures, hardi Albator! Bonne journée Le Marginal.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, s'améliorer, "se bonifier", "se travaille", c'est une évidence. Bonne journée également !

      Supprimer
  15. Comme Albator on fait tous son voyage dans le temps avec ses propres aventures et ses batailles. 0n est le héros de sa propre histoire. C'est la grande aventure. Bonne journée Monsieur Le Marginal Magnifique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'"aventure" peut-être un peu, mais "grande" j'en doute. Je dirais plutôt la petite aventure mesquine de nos vies...

      Supprimer
  16. Avance Albator,ta gloire t'attend,toi le héros de tes jours,seras-tu héros de ton éternité,
    très bon week-end à toi Le Marginal.

    RépondreSupprimer
  17. Faire sa route, traverser vents et marées, et rester fier comme nos héros de jeunesse !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce qu'on peut souhaiter de mieux... "Rester fier comme nos héros de jeunesse" c'est aussi une façon de ne pas trahir l'enfant qu'on a été. À bientôt.

      Supprimer
  18. Mi-homme, mi-albatros... C'est exactement ça ! En effet, Albator est une contraction de albatros et Balator (un rugbyman) qu'avaient fait Charden et Barbelivien, les auteurs de la bande originale en français. Il trouvaient que "Capitaine Harlock" (le nom d'origine d'Albator) ressemblait trop à "Capitaine Haddock"... Comme si on pouvait les confondre ^^

    Ceci dit, j'en profite pour te souhaiter une très bonne année. Qu'elle t'apporte joie, santé et le plein d'inspiration !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, tu m'apprends quelque chose ! Au final, Albator ça a plutôt de la gueule, même plus que capitaine Harlock je trouve... Mais c'est peut-être une question d'habitude.

      Bonne année à toi aussi et qu'elle t'apporte ce que tu souhaites, Pepere. Sois toujours aussi cool !

      Supprimer
  19. Vous avez raison monsieur Le Marginal, l'important est de garder sa fierté et son honneur comme ces héros de films ou de bandes dessinées qui nous ont fait rêver dans l'enfance et qu'on regarde encore avec plaisir, Albator c'est bien. Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  20. Oh Là, la Delfinn Delage, quel palmarès ! Une vraie pro dans le domaine. autrement Albator, je kiffe toujours bien que j'ai plutôt l'âge de mâter la Delfinn. Ton poème est jouissif. Bonne journée Le Magnifique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Éh oui, elle fait le boulot consciencieusement Delfynn ! Qui pourrait l''en blâmer ? À bientôt.

      Supprimer
  21. J'aime la fierté, le courage, le sens de l'honneur, la puissance, tous les héros, alors Albator oui, ton poème oui, et toi aussi je te trouve très intéressant et intelligent. Je ne suis pas la reine du papier et du stylo mais je sais apprécier même si je n'ai pas les mots poue commenter et m'exprimer comme tous ceux qui le font. Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que de compliments ! Si je n'étais imperméable à ceux-ci et à la critique je rougirais, mais je préfère suivre ma route sans me soucier de ce qu'on dit de moi afin de rester intègre, tel Albator justement.

      En tout cas merci, ça fait toujours plaisir quand même, et je suis content que tu apprécies et que tu le dises de si juste et agréable façon.

      Bonne soirée.

      Supprimer
  22. Fan de mangas, j'adorais Bioman, les chansons, les musiques tout, mais tu dois connaître. Albator, me plait aussi, l'action, le dépaysement, l'évasion, la vaillance, tu as pas le temps de t'ennuyer et il va bien dans ton poème. Salut et bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je connais bien sûr tout ce domaine : c'était l'explosion au temps de mon enfance, le Japon exportait ses produits pour la jeunesse et je suis content d'avoir grandi bercé par "Dragon Ball", "Les Chevaliers de Zodiaque", "Olive et Tom" et le reste... "Bioman" j'ai jamais été trop fan : dans le genre j'ai préféré "X-or".

      À bientôt.

      Supprimer
  23. Gordan/X-Or, RécréA2, que de souvenirs ! J'attendais çà avec impatience surtout le fameux cri transmutation, la chorégraphie, tu parles si je connais, je kiffais grave. Le Japon, c'est du lourd dans l'excellence et les rois en la matière. Les robots ça les connait et ils savent les mettre en scène. Salut et bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaaaaah, on parle entre experts ! Qu'est-ce que je me régalais avec ce "X-Or" et Récré A2 ! Oui les japs sont très bons pour ce genre de trucs, les robots et les monstres géants. Bonne journée.

      Supprimer
  24. Je voulais ajouter que je suis un grand fan de Dragon Ball, pour moi c'est le meilleur manga, un chef - d'oeuvre, je te conseille Dragon Ball Z mais tu me parais être un connaisseur, on est de la même génération. Salut.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu m'étonnes que je connais ! Quand je parlais de "Dragon Ball" je sous-entendais aussi sa suite "Dragon Ball Z", mais il me semble qu'au Japon il ne font même pas la différence.

      En tout cas c'est sûr : "Dragon Ball Z" est un "chef-d'œuvre", un monde à part entière, et le dessin animé est toujours aussi bon, il a très peu vieilli !

      Dommage pour elles, mais les nouvelles générations n'ont pas de dessins animés d'aussi grande qualité. On a eu de la chance de grandir avec tout ça.

      À bientôt.

      Supprimer
  25. Hello there, I discovered your web site by way of Google at the same time as searching for a comparable
    topic, your website came up, it appears to be
    like great. I have bookmarked it in my google bookmarks.

    Hi there, just turned into aware of your blog thru Google, and found that
    it is truly informative. I am gonna watch out for brussels.
    I will appreciate in case you continue this in future. Many people can be benefited out of your writing.
    Cheers!

    Here is my page :: fossil romania

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime pas trop être spammé, mais il faut croire que c'est la rançon de la gloire...

      Supprimer
  26. Hi, I’ve just seen your blog thanks to Google and I think it’s great, we’ve got a lot of things in common ! Please come and see my new video.

    Cheers !

    http://www.youtube.com/watch?v=J51LPlP-s9o

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Laconique, espèce de spammer ! Je savais pas que vous écoutiez Iron Maiden...

      Supprimer
  27. Hi my friend! I wish to say that this post is amazing, great
    written and come with approximately all significant infos.
    I would like to look more posts like this .

    my blog post - oven microwave combo

    RépondreSupprimer
  28. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça spamme sévère par ici ! Bye bye étranger sans respect...

      Supprimer
  29. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  30. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  31. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Encore et encore, ça spamme ! Il faut faire des efforts pour figurer ici.

      Supprimer
  32. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'ouverture d'esprit du Marginal Magnifique est grande ! Cependant il ne peut tolérer les spammers éhontés.

      Supprimer
  33. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'avez-vous pas bientôt fini ? Croyez-vous vraiment que Le Marginal Magnifique va accepter que vous le spammiez à profusion ?

      Supprimer
  34. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Apparemment c'est le lot du Marginal Magnifique d'être spammé à foison : normal, il pèse sur la toile !

      Supprimer